Êtes-vous épuisé ou juste fatigué ? Voici comment faire la différence

Êtes-vous épuisé ou juste fatigué ? Voici comment faire la différence

cause burnout

Si vous avez envie d’aller prendre un verre le vendredi après-midi après une semaine de travail difficile, sachez que vous n’êtes pas le seul.

Cependant, si vous êtes épuisé et déprimé après la fin de chaque semaine, ce n’est probablement pas seulement de la fatigue régulière.

Le burnout, bien qu’il ne s’agisse pas officiellement d’une condition médicale, mais c’est ce qui arrive lorsque le stress chronique au travail n’est pas géré efficacement, selon l’Organisation mondiale de la santé qui l’a classé comme un « phénomène professionnel. »

  • Histoire liée : « Supprimez toutes les distractions » : Le travail en profondeur est le secret de la productivité.
  • Histoire liée : Cette stratégie unique aide les médecins et les politiciens à faire face au burnout.
  • Histoire liée : Comment dire à votre patron que vous avez besoin d’une journée santé mentale.

En Belgique, on estime que le burnout touche environ 7 % de la main-d’œuvre.

Mais comment savons-nous que nous sommes plus que fatigués ?

Burnout : En quoi c’est différent de la fatigue régulière

La  frontière entre les deux est en fait très fine.

« Les sentiments et les pensées qui accompagnent le burnout sont des sentiments et des pensées assez ordinaires, ce qui les transforme en burnout, c’est la fréquence. »

« Se sentir fatigué avant le début de la journée arrive à tout le monde quelquefois, mais quand c’est comme ça le plus souvent, ou tout le temps, on se retrouve dans une situation de burnout. »

Pour être dans un état de burnout, et pas seulement par la fatigue chronique, la fatigue doit être accompagnée d’une autre émotion : le découragement, et « perdre toute joie que votre travail vous apporte dans les bons moments. »

« Être fatigué, distant et découragé, c’est toute la misère du burnout. »

Quels sont les signes du burnout ?

On peut définir le burnout comme un stress à long terme qui vous empêche de faire des choses que vous trouvez normalement importantes.

Vous êtes épuisé si vous éprouvez les symptômes suivants :

  • Se sentir épuisé et incapable de réaliser les tâches de base ;
  • La démotivation dans de nombreux aspects de votre vie, y compris votre travail et vos amitiés ;
  • Le sentiment de ne pas pouvoir faire attention ou se concentrer sur ses tâches ;
  • Le sentiment de vide ou de manque d’émotion ;
  • La perte de votre passion et de votre motivation ;
  • Avoir des conflits dans vos relations avec vos collègues de travail, vos amis et votre famille ;
  • Se retirer émotionnellement de ses amis et de sa famille.

« Essentiellement, lorsque vous avez atteint le point le burnout, vous avez l’impression qu’on vous a aspiré la vie. »

« Vous vous sentez incapable de vous soucier des choses importantes pour vous, de faire des efforts ou de rester motivé. »

Comment lutter contre le burnout

A part partir en vacances, que peut-on faire contre le burnout?

La façon de contrer ce phénomène est de redécouvrir son but au travail, d’avoir un impact sur les autres ou de ressentir qu’on rend le monde meilleur.

« Souvent, l’importance peut contrebalancer les aspects négatifs d’un emploi. D’autres facteurs de motivation comprennent l’autonomie ainsi qu’un bon et difficile défi. »

Il est également important de tracer des limites : même s’il n’est pas facile de dire non, il faut savoir quand on a été trop étiré.

« Fixer des priorités et communiquer calmement ses besoins peut être une arme efficace contre le burnout. »

Il est difficile de faire face au Burnout du travail et faire allusion à l’importance de trouver un but au travail.

« Essayez de trouver les parties de votre travail qui vous plaisent encore et consacrez plus de temps à celles-ci. »

« Faites plus de mouvement dans votre journée. Faire des activités différentes ; sortir faire une promenade, et surtout si vous pouvez faire en sorte que cela fait partie du travail. »

Si vous êtes épuisé ou fatigué, et vous avez besoin d’une thérapie, donc n’hésitez de nous contacter par téléphone ou par e-mail pour vous orienter vers un thérapeute qualifié.