Le burnout parental est réel. Comment y faire face ?

Le burnout parental est réel. Comment y faire face ?

burnout parental

Le rôle de parent est aussi gratifiant, mais il arrive parfois que les parents soient victimes de burnout, ce qui peut avoir des conséquences graves si ce problème n’est pas décelé et traité correctement.

Des études récentes ont démontré que ce qu’on appelle le burnout des parents, qui est un épuisement intense qui amène les parents à se sentir détachés de leurs enfants et incertains compte à leur capacité à être parents, peut avoir des répercussions et des conséquences à long terme non seulement sur les parents, mais également sur leurs enfants.

Comment les parents peuvent faire face à leur burnout ?

Des études ayant examiné la façon dont les parents se sentent et agissent au fil du temps, ont conclu que le burnout chez les parents peut mener à la négligence des enfants et que la négligence peut, en retour, mener à un burnout plus sévère.

Bien que tout le monde n’ait pas accès à des soins de santé mentale abordables et adaptés au contexte culturel, certaines mesures peuvent être prises pour traiter certains des symptômes du burnout chez les parents.

Les parents qui estiment avoir perdu la capacité de prendre soin de leur enfant, ou ceux qui sont susceptibles de se mettre ou mettre leurs enfants en danger, sont invités à consulter immédiatement un professionnel de la santé mentale. Mais en plus de demander l’aide d’un thérapeute ou d’un conseiller, changer la routine à la maison pourrait aider à réduire le stress.

Ne laissez pas l’idée fausse selon laquelle le stress et l’épuisement font partie des responsabilités parentales vous empêcher de prendre des mesures pour prendre soin de votre santé mentale.

Un entretien hebdomadaire entre les parents pour discuter des besoins de la famille, ainsi que des besoins spécifiques au couple peut être une bonne étape pour aller de l’avant. Si vous êtes chef de famille monoparentale ou si vous avez de la difficulté à communiquer avec un coparent, songez à communiquer avec un membre de votre famille proche ou un ami de confiance qui peut et veut vous aider.

Si vous avez l’impression d’avoir dépassé votre point de rupture et que vous n’avez aucune idée de ce que vous devez faire, prenez un moment pour respirer. Vous méritez bien une pause. Vous n’êtes pas égoïste pour autant. Et, si vous le pouvez, entourez-vous d’autres personnes qui peuvent comprendre ce que vous vivez et qui savent comment vous faire changer d’idées.

Rencontrer d’autres parents qui ont vécu la même expérience peut aider à prévenir le burnout des parents. Non seulement vous aurez l’occasion de communiquer avec des parents qui sont capable de comprendre ce que vous traversez, mais vous pourrez aussi discuter de la possibilité de faire des échanges de services de garde ou d’établir d’autres plans de garde d’enfants qui vous permettront d’atténuer votre débordement.

Dans la mesure du possible, planifiez une escapade lorsque vous êtes aux prises avec le burnout. En tant que parents, vous avez besoin de vous ressourcer et vous avez peut-être juste besoin d’une pause pour retrouver la pêche et faire le plein d’énergie. Même si ce n’est que pour 24 heures, il est important de prendre le temps de se réévaluer, de se concentrer sur soi, et éventuellement sur le couple. Qu’il s’agisse de prendre quelques heures pour explorer votre quartier ou de sortir pour un repas sans vos enfants, vous sortir de cette situation peut faire des merveilles pour votre santé mentale.

Lorsque vous n’avez pas la possibilité d’échapper à vos obligations, pour une raison ou une autre, décomposez les moments que vous avez à passer avec vos enfants (dîner, bain, coucher) jusqu’à ce que vous puissiez avoir du temps seul. Rappelez-vous que ce n’est plus que quelques heures ou un jour de plus et récompensez-vous avec un moment de solitude paisible et apaisant.

Et, bien sûr, la plupart des jours, cela peut sembler impossible. Mais il est utile de savoir s’il y a quelqu’un qui peut prendre le relais, ne serait-ce que pour un court laps de temps, afin que vous puissiez obtenir une pause.

Pendant que vous trouvez des moyens de composer avec le burnout des parents, n’essayez pas d’être tout le temps parfait et d’élever vos enfants de manière à ce qu’ils soient parfaits. Le fait d’être trop sévère avec soi-même ou avec les enfants, ou de se donner des attentes déraisonnables, fait plus de mal que de bien. Si vous pouvez détruire ces murs « indispensables » et écouter votre voix intérieure, vous pourriez voir qu’il y a des liens forts entre chaque parent et son enfant.

Votre voix intérieure vous dit d’obtenir de l’aide professionnelle ? Il est peut-être temps de faire confiance à cette voix.  Pensez aux autres changements que vous pouvez apporter à la maison pour composer avec les symptômes de le burnout. Si vous ou quelqu’un que vous connaissez cherchez de l’aide pour des problèmes de santé mentale, appelez…

Vous vous rendez compte que vous êtes sous l’emprise d’un burn-out et vous souhaitez trouver une solution efficace à ce problème afin de retrouver votre pleine énergie et votre enthousiasme ? Vous pouvez nous appeler à tout moment afin que nous puissions vous orienter vers le professionnel qui vous convient.